Hermalle-sous-Argenteau (en wallon Hermale-dizo-Ardjetea) est une section de la commune d'Oupeye, située en Région wallonne dans la province de Liège. C'était une commune à part entière avant la fusion des communes de 1977. Le charme du village de Hermalle-sous-Argenteau opère toujours : ses villas, ses promenades de bords de Meuse, son église Saint-Lambert, sa chapelle Notre-Dame de Lourdes, son célèbre Hemlot, son Ile de Franche-Garenne et ses « cramignons ». Autrefois, Hermalle était un lieu de villégiature prisé par les Liégeois, les Maastrichtois. En effet, les rives de la Meuse drainaient les touristes d’un jour et les bateaux-mouches faisaient deux arrêts à Hermalle, dont l’un près de l’église et l’autre à l’écluse du Hemlot qui possédait sa piscine en eau de Meuse et ses cabines de bain. C’est aussi dans le village d’Hermalle-sous-Argenteau que, dès 1404, une chaîne humaine accompagnée de chants se déroulait périodiquement. En 1575, des écrits attestent que les cramillons étaient une danse de la région liégeoise. Son origine : l'époque franque vraisemblablement. On retrouve par exemple une ancienne mention écrite : "Harimalia" - "tribunal de l'armée". Le village s'est développé le long de la Meuse, voie commerciale capitale depuis le Moyen Age, mais aussi le long d'une très ancienne liaison terrestre entre Liège et Maestricht. C'est elle qui lui a donné cette configuration étirée typique du "village-rue".