Les eaux usées que nous évacuons partent dans les égouts communaux, Elles sont amenées dans des collecteurs qui doivent les acheminer à la station d'épuration. Pour récolter les eaux qui sont plus bas que le niveau de la station d'épuration, des stations de pompage sont implantées. Trois stations de pompage ont été nécessaires à Milsaucy et au Ponçay (Herstal) et Pied-boeuf (Jupillé).
L'eau arrive à la station où elle est débarrassée des "gros morceaux": "les briques, les canettes, les morceaux de bois, ou de plastique et autres déchets qui passent dans les avaloirs", explique le chef de service assainissement de l'AIDE
(Association intercommunale pour le Démergement et l'Épuration des Eaux). "On ôte aussi les sables et les graviers (qui proviennent de l'usure des routes, de la terre contenue sur les légumes...), les huiles (issues du lavage de votre poêle ou... du cholestérol contenu dans vos urines).Ce qui reste est mis en présence de bactéries qui les digèrent et les absorbent. Ainsi nourries, les bactéries se multiplient. Pour éviter une trop grande profusion, elles sont purgées. Il s'agit d'une espèce de terre mouillée qui pourra être utilisée comme fertilisant en agriculture s'il est prouvé qu'elles ne sont pas chargées en métaux lourds. Si elles ne sont pas aptes à être recyclées, elles seront incinérées à Intradel où elles serviront de combustibles puisqu'elles sont aussi un mauvais charbon.
LE PRINCIPE DE L'EPURATION